Accueil / Degraissant industriel / Histoire des détergents synthétiques et du savon naturel

cliquez sur les images pour les agrandir

Histoire des détergents synthétiques et du savon naturel

Historiquement, les premiers détergents fabriqués ont été les savons, dont l’emploi remonte au début de notre ère - l'invention du savon date de 3000 ans en Syrie (savon d'Alep). Les premiers savons étaient obtenus avec de l'huile d'olive (acide oléique) et de la soude végétale. Ce sont des sels d’acides gras – palmitique, stéarique, oléique ou autres – de sodium, tel le savon de Marseille ou de potassium, comme le savon noir, préparés par saponification de corps gras naturels.

 

Les premiers détergents synthétiques apparurent pendant la première guerre mondiale en Allemagne en raison de la pénurie de corps gras. Dans l’entre-deux-guerres, furent développés des détergents synthétiques fabriqués à partir du benzène et d’hydrocarbures issus du kérosène, les alkyl-benzène-sulfonates de sodium ou à partir d’alcools gras, les alcools gras sulfatés. Mais c’est depuis 1945 que la production de détergents synthétiques s’est considérablement développée au détriment des savons. Le besoin de nouveaux types de détergents pour les machines à laver accéléra notamment cette tendance.

 

En effet, bien que le savon soit un bon produit de nettoyage, son efficacité est fortement réduite lorsqu'il est utilisé avec une eau dure. La dureté de l'eau est provoquée par la présence de sels minéraux principalement du calcium (Ca) et du magnésium (Mg), parfois aussi du fer (Fe) et du manganèse (Mn). Ces sels minéraux réagissent avec le savon pour former un précipité insoluble qu'il n'est possible d'éviter qu'en utilisant celui-ci en excès. Ce film de savon ne se rince pas facilement, au contraire, il forme des dépôts visibles sur les vêtements et rend le tissu raide de même qu'il se dépose dans l'évier, la baignoire et la machine à laver et bouche les égouts. A cela s'ajoute le fait que la quantité de savon qui aura réagit de la sorte, ne sera plus disponible au nettoyage. Même si les vêtements sont lavés dans une eau douce, la dureté de l'eau viendra de la salissure. Un autre inconvénient est le manque de flexibilité d'emploi du savon, l'adaptation aux différentes qualités de fibres textiles et aux températures de lavages ainsi quel le fait qu'il bouche les égouts.

 

Les détergents synthétiques ont donc des avantages certains sur les savons, liés, comme explicité ci-dessus, à une plus grande efficacité et à une insensibilité beaucoup plus importante à la dureté de l’eau de lavage. Cependant, employés pour la toilette, ils présentent l’inconvénient de trop dégraisser la peau. C’est pourquoi on leur préfère les savons dans ce domaine d’applications.

Formulaire de contact

Nettoyant industriel détergent et dégraissant à Paris Solvant de nettoyage à haut point éclair à Marseille Remplacer la MEK à Toulouse Dégraisser les pièces mécaniques avant peinture à Clermont-Ferrand Solutions pour les pressings sans perchloroéthylène à Toulouse Nettoyant professionnel puissant pour équipement de peinture à Nantes